AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sont fous ces terriens!

Aller en bas 
AuteurMessage
Ephraim & Leiss
Elémentaliste de l'Air
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 27
Don : Maitrise de l'Air (Eph) & capacité de déverrouiller tout et n'importe quoi (Leiss)
Age RP : 17 (Eph) & 16 (Leiss)
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Sont fous ces terriens!   Mar 18 Déc - 23:52

Trop compliqué. Le monde d'en bas était trop compliqué. Quand il était arrivé, on l'avait barbé à lui demander son nom, son âge, la raison de sa venue... Sont fous ces terriens! N'ayant pas de cheval, il parcourut la ville à pied de long en large pendant une demi-heure avant de tomber enfin sur l'endroit qu'il cherchait.

- C'est ça l'Académie?
- Puu! Ephraim va aller dans la plus grande école du monde!

Un jeune homme se tenait devant un grand batiment, son manjuu ne cessant de sautiller autour de lui. Après avoir observé la façade de long en large, il entra. Le plafond était haut, il y avait des tapisseries et des gravure partout. S'aidant d'un plan, l'Elémentaliste arriva dans un grande salle où plusieurs élève se trouvait déjà, filles et garçons confondus.

- Ouah! Y'a beaucoup de gens!
- Mekyo... Je vois pas un seul Enelfian...
- Puuu! Ephraim est timide!
- Mais pas du tout!

Regard assassin. Comment définir le manjuu d'Ephraim? Il était était très énergique, sautillait partout et adorait taquiner les gens. L'expression même de la naïveté et de la joie d'Ephraim, qui tentait de s'afficher sérieux.Ils s'avancèrent dans la pièce. Ephraim croisa le regard de plusieurs jeunes filles, certaines se mirent à glousser. Elles devaient avoir une angine, ou quelque chose comme ça. Ephraim vit à plusieurs mètres de lui une jeune fille, probablement de son âge. Elle était de dos, et il ne put voir son visage. Un professeur débarqua dans la salle et commença à faire des groupes de deux pour des entrainements à l'escrime. Au final, il ne restait que Ephraim et la fille au cheveux bleus. L'Elémentaliste ne put s'empêcher de faire la moue.

- Pourquoi je me retrouve avec une fille?...
- Puu! Ephraim a peur des filles?
- T'es pas marrant Mekyo...

L'Enelfian et la fille au cheveux bleus eurent un coin de la salle. Ephraim dégaina son épée longue et se mit en garde. Il s'était entrainé super dur, était l'Elémentaliste de l'Air et on le mettait face à une fillette qui n'avait pas l'air de savoir se débrouiller à l'escrime... Il croisa son regard. Il ne voyait pas son visage, uniquement ses yeux à moitié cachés par ses longs cheveux, ne parvenant pas à détourner le regard. Pendant quelques secondes ils ne bougèrent pas. Puis un sourire anima brusquement le visage d'Ephraim. Finalement, ça allait peut-être être interressant... Le duel commença.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-elementia.forumsactifs.com
Talya & Talis
Elémentaliste du Temps
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 27
Don : Talya: Elementaliste du Temps; Talis: Séduction jusqu'à "hypnose".
Lieu d'habitat RP : Tempest, sure.
Age RP : 17 ans
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Sont fous ces terriens!   Mer 19 Déc - 21:59

-Tal réveilles-toi... c'est la rentrée...

Talya se réveilla mais garda les yeux fermés. Elle sentait un poid sur son lit, à droite. Etant donné la voix qui l'avait éveillée, c'était sa mère qui était assise là. Tal ne bougea pas, se contentant de pousser un gémissement endormi, signalant sa flegme incontestable de se lever.

-Talya allez, il est déja...
-07h24, je sais...

A partir du moment ou elle se réveillait le matin, l'Elementaliste du Temps savait à chaque minute quelle heure il était. C'était comme si son cerveau était une horloge. C'était stressant... mais elle s'y était fait depuis bien longtemps.

-Tu vas pas avoir le temps Tal, je te préviens...
-Très drôle...

Elle sentit la pression sur son lit disparaître, puis des pas s'éloigner jusqu'à sortir de sa chambre. Une seconde pression, beaucoup plus légère se fit ensuite. Talya sentit les petites pattes de Naël sur ses jambes, puis sur son ventre. Son manjuu, qui était une chaton encore, s'assit, plongeant ses grand yeux bleus dans ceux, désormais mi-clos de Talya. Tout deux avaient les mêmes yeux, et Naël était bleue tout comme les cheveux de l'Elementaliste.

-Pas envie d'y aller ?
-Pas envie de voir l'autre...
-Il n'y aura pas que lui... Et puis tu n'auras qu'a l'ignorer...
-Il va encore s'amuser à fouiller dans ma tête... J'arrive pas à lui bloquer mon Esprit...
-Te prends pas la tête Tal. Ca sera une occasion de plus de leur montrer à tous que t'a pas besoin d'un homme.

Talya sourit. Cette petite boule de poil, c'était tout elle ! C'était encore mieux que sa conscience. La jeune fille conssentit enfin à se lever. Dans un temps parfaitement bien gêré, elle se prépara et se mit en route. Sortant de sa petite maisonnette de paysan, elle se dirigea vers les box où se trouvaient les chevaux de son père, Talis et le sien. Sa mère n'en avait pas... elle n'avait jamais apprit à monter à cheval. Celui de Talis n'était pas là... cela faisait près de trois jours qu'elle n'était pas rentrée. Elle traînait certainement à Spiritis, bien qu'elle n'en ai pas le droit... Talya soupira. Ses parents n'avaient plus aucun controle sur elle. Elle se demandait si Lis allait venir à l'Academie... Si ce c'était le cas, Tal ne se faisait pas d'illusions... Talis l'ignorerait, essayant de nier le fait qu'elles étaient soeurs jumelles...

Grimpant sur le dos de Cabado, son cheval noir, elle tenait dans ses bras Naël, qu'elle mit dans sa besace pour le trajet. Puis elle se mit en route.

Une bonne demi heure plus tard, elle arriva enfin à l'Academie. Heureusement, Tempest n'était pas la citée la plus éloignée... Et evidemment, elle était à l'heure. Descendant de son cheval, elle entra au delà des immenses portes de bois. Là, une petite cour avec sur le côté, des box. Talya y attachait son cheval quand une voix qu'elle ne connaissaît que trop bien la surpris, juste derrière.


-Tiens donc. Alors même les meilleurs d'entre nous on besoin de cours ?
-Talis...

La jeune femme aux cheveux flamboyants bouscula légèrement Talya, attachant son cheval blanc juste à côté de l'Elementaliste.

-Où tu étais pendant trois jours ? Maman s'est...
-Lâches moi.

Talya se renfrogna, soupirant et laissant partir sa soeur avant elle. Naël passa sa petite tête hors du sac et sauta en bas, ratérissant sur ses petites pattes bleutées, regardant passer la salamandre rose, qui était le manjuu de Talis. Le minuscule reptile tira la langue au chat avant de suivre sa maitresse, Talya et son manjuu non loins derrière.

Talya marchait sur la petite place, regardant d'un air souçieux sa soeur qui marchait quelques mètres devant elle. Il fallait vraiment qu'elles aient une discussion... Mais comment faire ? Talis la détéstait, elle ne l'écoutait jamais. Remettant ses pensées à plus tard, l'Elementaliste dépassa les secondes portes, de l'autre côté de la place.

Cette fois, la salle avait un plafond, elle était close, mais immense. Vu la décoration, on se serait cru dans le Temple du Temps, où Talya avait acquit les bases de sa magie élementaire. Les murs étaient blancs et dessus reposaient toutes sortes d'armes blanches. Il y en avait certaines que Tal ne connaissait même pas. Il y avait également des tableaux des differents rois et héros de jadis. Talya quitta les murs des yeux pour observer les élèves autour d'elle. Pour certain, on voyait bien d'où ils venaient. Des filles aux cheveux verts, où vêtues de tuniques en fleurs... d'autres avaient des tenues aux couleurs chaleureuses, ils étaient plus mates de peau... d'autre encore étaient vêtus de noir ou de pourpre... Parmis eux, Talya n'eut pas de mal à reperer Koji. Koji... il était un peu plus grand que la moyenne. Il était plaisant Koji... mais... non. Il était mauvais. Elle ne le sentait pas clair du tout... Elle ne voulait pas, elle ne devait pas l'épouser...

Comme pour la sortir de ses sombres pensées, un des professeur commenca son discours. Il éxpliqua qui il était (un des deux professeurs d'armes) et présenta ses collègues. Ils étaient quatres, deux pour la magie, deux pour les armes. En tout, ils devaient être une vingtaine d'apprentis. Bref, le discours dura bien une demi-heure, après quoi le maître d'arme commenca à former des groupes de deux, les plus mixtes possibles bien que les filles soient bien moins nombreuses que les garçons.
Tous commencaient à partir s'entrainer. Talya, au fond, fut bientôt la dernière fille avec trois garçons. Talya les observa. Il y avait un garçon grand, aux cheveux bruns courts et aux yeux noirs. Un peu bizarre comme type. Elle ne voyait pas trop d'où il pouvait venir. Un autre était blond aux cheveux très longs noués en un chignon bordélique. A voir sa tenue rougâtre et son regard de braise, il était surement de Liifria. Enfin, le dernier était roux, avec de grands yeux bleus un peu ahuris. Il semblait un peu paumé, mais était terriblement mignon. Comme un coup du destin, le maître envoya les deux autres gars ensemble. Talya se retrouva donc avec le rouquin. Elle lui jeta un regard, alors qu'il faisait de même pour voir son vis-à-vis. Sans réaction, il partit devant en direction d'un coin de la salle non occupé. Talya le suivit, son regard appréciateur suivant les courbes des ses épaules musclées. Il aurait pu être tout à fait à son goût si seulement...


- Pourquoi je me retrouve avec une fille?...

Alors la... LA chose à ne pas dire devant Talya. Ouvrant la bouche d'un air outré, elle le suivit en le fusillant du regard. Non mais ho ? Pour qui il se prenait lui ? Ainsi, il croyait qu'il allait perdre son temps à mettre au tapis une fille ? Hahaha. Très drôle. Alors lui, elle l'avait désormais dans le colimateur. Elle allait se faire un plaisir de la remettre à sa place vite fait bien fait. Espèce de...

Il s'arrêta. Môssieur avait choisit sa place. Elle avait bien envie de faire sa chieuse et de dire qu'elle ne voulait pas être ici, mais elle avait trop hâte de ridiculiser ce macho. Tandis qu'il se retournait vers elle, Talya s'attacha les cheveux en une longue queue de cheval. Naël s'éloigna quelque peu, histoire de ne pas la gêner dans son combat. Le chat regarda le manjuu d'Ephraim avec curiosité, ne connaissant pas cette espèce venue du ciel. Ephraim dégaina son épée, Talya observa l'arme. C'était une superbe épée à une main. Elle était plus longue que la moyenne et que celle de Talya. Celle de Talya, elle, était très standard. Mais elle avait de la maîtrise... elle était extremement rapide et, étant donné que l'arme d'Ephraim était plus lourde, ce ne ferait qu'augmenter ses chances en matière de vitesse. Il fallait jouer sur cela étant donné qu'elle ne pouvait compter sur la force...

Le jeune homme se mit en garde, elle fit de même. Leurs regards se croisèrent alors, et talya sentit une bouffée de chaleur la prendre, mais elle se forca à ne rien laisser paraître: il ne fallait pas montrer une once d'hésitation, de doute. Le regard dur, notamment par le souvenir des paroles du jeune homme, elle le regarda encore une seconde et attaqua. Rapide, agile, elle vit dès le départ que ce ne serait pas chose facile que de battre le jeune rouquin. Mais elle était déterminée à montrer qu'une fille valait autant, si ce n'était mieux qu'un garçon... aussi mignon et musclé soit-il.

_________________


~ Le Temps mûrit toute choses ;
par le Temps toutes choses viennent en évidence ;
le Temps est père de la vérité. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephraim & Leiss
Elémentaliste de l'Air
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 27
Don : Maitrise de l'Air (Eph) & capacité de déverrouiller tout et n'importe quoi (Leiss)
Age RP : 17 (Eph) & 16 (Leiss)
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Sont fous ces terriens!   Mer 19 Déc - 22:57

Une attaque. Violente. Précise. Rapide. Ephraim stoppa net la lame de la fille de Tempest. Se dégageant, il tenta plusieurs attaques, multipliant les feintes face aux riposte de son adversaire. Peu à peu, le combat s'enflamma, les coups s'enchainant à une vitesse folle malgré les contraintes de l'un et de l'autre. C'était du jamais vu. Ils bougeaient si vite qu'on pouvait se demander si ils étaient humains.Ephraim était extremement concentré, mais malgré cela il eut une brève concentration avec Mekyo.

- Hyuuu! Elle est aussi forte que toi!
- Bon sang... Et dire que je n'avais aucun rival à Enelfia! C'est excitant tu trouves pas?
- En plus elle est beeeelle! Vous irez si bien ensemble!
- Mais qu'est-ce que tu racontes?! Je...

[i]Ephraim fut obligé de cesser la télépathie, le combat prenait trop d'ampleur. En spectateur, on l'aurait confondu avec une danse. En acteur, on aurait pu le confondre avec une lutte à mort. Tous les apprentis et professeurs avaient cessé leurs activités pour regarder le combat qui désormais se déroulait au centre de la salle, prenant de plus en plus de place. Des professeurs s'avancèrent pour faire stopper le combat, mais durent reculer. C'était comme si les deux nouveaux élèves étaient envoutés par la danse des lames, aveugles et sourds au reste du monde.
La danse s'arrêta. Ephraim tenait le manche de son épée à deux mais, la pointe vers le bas, bloquant la lame de Talya. A nouveau ils se regardèrent dans les yeux. Ephraim transpira, sentit l'accélération de sa respiration. Ce n'était pas à cause de l'effort. Une sensation inconnue, comme une poigne sur le coeur. Désagréable mais désirée. Ils s'écartèrent d'un saut, puis coururent à nouveau l'un vers l'autre. Le bruit du frottement grinçant du métal. Les deux armes se plantèrent chacune dans le dos de l'un des protagonistes. Ephraim resta immobile, il était véritablement essouflé. Crevé, claqué, vidé. Il ne s'était jamais battu avec autant de fougue. Reprenant une posture normale, il se frotta la nuque de sa main gauche, un air gêné rivé sur le visage.

- Ah... On dirait que j'ai pas réussi cette fois Mekyo.

Peu à peu, les occupants de la salle retournèrent à leurs moutons. Seul les deux adversaires restèrent au centre de la pièce, sans bouger. Ephraim prit l'épée de Talya qui était plantée derrière lui par la lame et la tendit à sa propriétaire. Sans qu'il s'en rende compte véritablement, il tremblait légèrement. Il mit cela sur le compte de la fatigue.

- Excuses-moi pour tout à l'heure... Tu te bats beaucoup mieux que les gens de chez moi!

Marquant une pause pour laisser Mekyo monter sur ses épaules, Ephraim resta pensif quelques secondes avant de ragarder encore une fois la fille aux cheveux bleus. Ses yeux étaient remplis de curiosité et d'admiration.

- Je m'appelle Ephraim. Et toi?

Mekyo se frottait contre les cheveux de son propriétaire, se blotissant autant que possible dans les courts cheveux de l'Elémentaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-elementia.forumsactifs.com
Talya & Talis
Elémentaliste du Temps
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 27
Don : Talya: Elementaliste du Temps; Talis: Séduction jusqu'à "hypnose".
Lieu d'habitat RP : Tempest, sure.
Age RP : 17 ans
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Sont fous ces terriens!   Jeu 20 Déc - 20:53

Le combat se fit d'abord dans la stratégie. Tournant l'un autour de l'autre comme un prédateur avec sa proie, les deux jeunes Elementalistes s'observaient et frappaient, sans arriver à trouver la faille de l'autre. La pression monta d'un cran lorsque Talya se mit à éviter plus qu'elle ne frappait, décidant d'épuiser son ennemi pour en venir à bout. Ceci sembla marcher un temps, Ephraim devenait de plus en plus agressif, plus violent aussi et plus d'une fois, Talya sentit son épée lui glisser des mains. Mais elle ne faillit pas et décida, à son tour, d'attaquer. Avec force, elle frappait à son tour tandis qu'il stoppait ses attaques avec habileté. Malîn, il réussit à un moment à l'entrainer jusque dans un recoin de la salle. Elle cru une seconde que c'était fini. Alors qu'il frappait d'une violente attaque verticale qui, si elle l'avait touché, aurait pu désarmé Talya, cette dernière l'essquiva en tournant, avec une extrême agilité sur elle même en même temps qu'elle le contournait. Désormais, il était dans le coin. Talya essaya à son tour, avec violence, de le désarmer, mais il n'y avait pas moyen... Ayant plus de force qu'elle, il parvenait presque à chaque fois à la faire reculer. En revanche, elle était plus agile que lui en ce qui conçernait l'essquive. Chacuns avaient son point fort et son point faible, et se complétaient... et s'égalaient. Ainsi, Ephraim fonça dans le tas, faisant reculer la jeune femme près d'un autre bînome qui, en les voyant arriver avec temps de violence jugea bon de cesser le combat pour les laisser passer. Ephraim la faisant reculer encore, ils en vinrent à gêner plusieurs autres groupes qui cessèrent, impressionés par la violence du combat pourtant mixte. Bientôt, on entendit plus que le bruit des lames, des pas et des rugissements essouflés des deux combattants. Talya commencait vraiment à être épuisée. Jamais elle n'avait trouvé de pareil combattant. Elle n'y arrivait pas, elle y mettait pourtant toute sa force... et elle adorait cela. Son adrénaline était au summum, son coeur battait à tout rompre, ses muscles n'en pouvaient plus. Stop... elle était à bout de force... Mais elle ne pouvait abandonner. Désormais, seule les paroles d'Ephraim, seule sa fierté la poussait à donner ce qu'il lui restait de force. Les lames claquèrent, une fois, deux fois, trois fois, c'est à ce moment qu'elle décida de donner le coup de grâce. Frappant violement, il l'évita tout en la frappant exactement au même moment. Ils s'essquivèrent sans vraiment l'avoir prévu, et leurs lames se plantèrent l'un derrière l'autre. Au même moment, ils se retrouvèrent désarmés.

C'était fini. Poussant un profond soupir de soulagement en voyant qu'il était lui aussi désarmé et que le combat était donc terminé, elle se passa une main dans ses longs cheveux bleus soyeux, replaçant une mèche derrière son oreille tandis qu'Ephraim portait sa main à sa nuque, visiblement gêné. Talya était fière d'elle... elle avait eu ce qu'elle voulait. Désormais, il ne jugerait plus les filles comme des êtres faibles. Talya leva les yeux vers lui, tandis qu'il ramassait son épée. Elle fit de même avec la sienne. Lorsqu'elle la porta, son bras manqua de se décrocher tant elle avait usé de ses muscles et tant l'épée du jeune homme était lourde. Elle observa la lame une seconde, gravée d'un symbole sur le pommeau. Ainsi, il était d'Enelfia...


-Excuses-moi pour tout à l'heure... Tu te bats beaucoup mieux que les gens de chez moi!

Elle ne pu s'empecher de sourire. Parce-qu'elle ne restait jamais de glace face à un compliment. Rougissant légèrement lorsqu'elle croisa son regard bleu, elle sentit un drôle de truc dans son ventre, qui n'avait rien à voir avec la faim, car il n'avait été déclenché qu'au regard profond du jeune homme... Talya prit son épée, se contentant de sourire timidement en guise de remerciement.

- Je m'appelle Ephraim. Et toi?

Ephraim... Ainsi, il était l'Elementaliste de l'Air... ? A Tempest, un homme avait le pouvoir de connaître, rien qu'en les voyant, le don des gens. Cet homme parcourait donc les régions, prenant des notes, répertoriant chaque personne et son pouvoir. Tempest étant la cité des sciences, elle était dotée d'une immense bibliothèque, et talya était tombée un jour sur ce fameux livre ou l'homme, chaque jour, venait noter ses nouvelles trouvailles. Interessée, elle avait cherché qui étaient les quatres autres Elementalistes (connaissant déja celui de l'Esprit...). Elle avait tout particulièrement retenu Ephraim, car elle avait trouvé ce nom très beau. Mais elle ne s'était pas douté que le porteur de ce nom le serait tout autant... Elle lui tendit son épée.

-Talya.

Avant même qu'elle n'ai pu dire quoi que ce soit sur le fait qu'il était Elementaliste, tout comme elle, le maître des armes appela les apprentis à se rassembler. Suivant Ephraim, Talya rejoignit le groupe.

-Encore une fois, t'a pas pu t'empêcher de te la jouer centre du monde...
-Talis, lâches-moi tu seras gentille...

Sentant Naël qui se frottait contre ses mollets pour qu'elle le prenne dans ses bras, la jeune fille se baissa et le percha sur son épaule.

-Très bien, je vois que certains d'entre vous on déja de très bonnes bases -il arrêta son regard une seconde sur Ephraim, puis Talya- Vos professeurs de magie étant là, nous allons en profiter pour tester votre don de magie. Bien, je crois que nous avons l'honneur cette année d'accueillir tout les Elementalistes... que es derniers se mettent à ma gauche s'il vous plaît, les autres à ma droite !

Ho non... C'était principalement ce moment que Talya redoutait. Elle vit sa soeur passer devant elle, la tête haute, et aller vers la droite du maître, ignorant superbement sa soeur, comme si elle était fière de faire partit de ceux de droite. Gênée, Talya partit à gauche, suivant Ephraim. Elle fit son possible pour être à l'opposé de Koji. Avec elle, il y avait deux autres filles, Koji, Ephraim, et un autre garçon.

- Très bien. Désormais, vous allez vous aligner sur cette ligne, dans toute la salle, et vous mettre face à ce mur là. Vous voyez les pantins accrochés au mur ? Face à vous ? Ces pantins mécaniques, une fois enclanchés, vous lanceront des petites boules de terre comme celle-ci -il en montra une qu'il tenait entre les mains- Vous devrez les essquiver tout en avancant vers le pantin jusqu'à le toucher de votre main, après quoi vous le neutraliserez à l'aide de votre pouvoir ou, si il ne vous permet pas une pareil chose, à l'aide de votre lame. Dernière chose: vous passerez chacun votre tour.

A ce moment, Talya regarda à droite, puis à gauche voir où elle était placée comparé aux autres, afin de voir dans combien de temps elle passerait. Elle était l'avant dernière, juste après Koji et avant Ephraim.

Le premier commenca. Le pantin, après que le maître ait baissé un levier, se mit à lancer des boules de terre sur l'élève. Talya fut subjugée par la vitesse à laquelle les boules fusaient. Ayant des trajectoires différentes. Talya se demanda si elle parviendrait à les éviter...
Elle observa l'élève. Elle ne comprit pas tout de suite quelle était son pouvoir. Visiblement, il se contentait d'éviter avec difficulté les boules. Il ne s'en sortait pas très bien, et était assez maladroit... la plupart le touchaient.


-Allez, avances !

L'élève avanca maladroitement, puis il finit par courir sans même plus prendre la peine d'éviter les boules, la main devant le visage. il toucha le pantin, sortit son épée et trensperca le bois avec force, mettant fin à la catastrophe. Mmmh... pas très glorieux tout ca...

-Quel est ton pouvoir jeune homme ?
-Changer la couleur des objets...
-Ah...

L'élève suivant fut beaucoup plus impressionant. Bien plus agile, il avancait cash, sautant et plongeant avec habileté. Il toucha le pantin et donna un coup de poing dedans. Le pantin fut comme frappé par une force surhumaine. Sa tête rebondit contre le mur et rebondit, valdinguant dans la pièce. Talya se jura de ne jamais chercher les embrouilles à ce type.

D'autres passèrent, plus ou moins bons. Puis se fut au tour des Elementalistes... et enfin, à elle. Talya, concentrée, fixa le pantin, attendant le signal. Elle sentait tout les regards tournés vers elle et en fut gênée, mais elle ne se laissa pas décontenancer pour si peu. Naël descendit de son épaule et s'assit entre elle et Ephraim. Le signal vint enfin. Le maître baissa le levier et le pantin mitrailla.


-*Entre le moment ou il lance ces boules et le moment ou elles arrivent à toi, il y à un Temps infini.*

C'était ca le secret du Temps. Les gens n'avaient pas conscience du Temps, comme elle en avait conscience elle. Et Naël avait tout juste. Ainsi, Talya décomposait chaque mouvement des boules de terre qui approchaient et en effet, à elle, elles lui semblaient moins rapide. Avancant, c'était comme si elle anticipait tant elle bougeait vite. Mais plus elle s'approchait, plus c'était difficile... et, comme tout les autres, elle s'en prit quelques une. Alors qu'elle était désormais à deux mètres, elle ne pu plus avancer. Les essquivant sur place, elle se concentra, faisant le vide dans son esprit. Alors, elle tendit la main en avant, profitant d'une seconde de répit entre chaque boule. Une onde quasi invisible émana de sa main et fonca droit devant avant de disparaître. On pu alors voir un exemple d'une des magie les plus complexes... Celle du Temps. Le pantin ralentit. Quelques élèves crurent d'abord qu'il fonctionnait mal, mais bien vite on réalisa que Talya venait de ralentir le Temps pour le pantin. Ainsi, tout dans la salle continuait normalement, mais seul le pantin était dans une autre dimension, une dimension où le Temps défilait beaucoup moins vite. L'impulsion des boules était plus lente, mais aussi leur vitesse de projection. Talya ne perdit pas une minute: cet effort était éprouvant, et elle savait qu'elle n'en avait que pour quelques secondes. Courant vers le pantin tout en essquivant plus aisement les boules, elle sortit son épée, posa sa main sur le pantin et planta nettement sa lame dedans. Sitôt, il ne fonctionna plus et elle cessa son emprise sur son Temps. Le silence regnait dans la salle. La magie des Elements était impressionante, mais en ce qui concernait l'Esprit et le Temps, c'était plus complexe... c'était des choses abstraites, qu'on ne pouvait se representer... et là, une vingtaine d'élèves venaient d'en voir un fonctionnement concret. Remettant une mèche derrière son oreille, signe de nervosité, elle retourna dans le rang, adressant un sourire d'encouragement à Ephraim qui était le prochain et dernier élève à passer.

_________________


~ Le Temps mûrit toute choses ;
par le Temps toutes choses viennent en évidence ;
le Temps est père de la vérité. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephraim & Leiss
Elémentaliste de l'Air
avatar

Masculin Nombre de messages : 50
Age : 27
Don : Maitrise de l'Air (Eph) & capacité de déverrouiller tout et n'importe quoi (Leiss)
Age RP : 17 (Eph) & 16 (Leiss)
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Sont fous ces terriens!   Dim 23 Déc - 22:00

- Talya.

Ephraim ne put s'empêcher de sourire. Il ne savait strictement rien d'elle mais la beauté de son visage, de son nom et de sa technique d'escrime parlait pour elle. Talya... Ce nom évoquait quelque chose à Ephraim mais il ne parvenait pas à se souvenir quoi. Mais il s'en foutait. Ephraim ne s'interressait à rien, rien d'interressant. Il était un personnage lunatique capable de se passioner pour une souris et d'ignorer un riche et puissant seigneur. Mais on ne pouvait lui en vouloir: être à la fois Elémentaliste et Enelfian, à cette époque, signifiait être coupé du monde réel. Le rouquin allait demander à la fille aux cheveux bleus (bleutaine?) de quelle région elle venait, quand ils furent appellés pour continuer les exercices. Et ça continuait avec la magie. Ephraim n'aimait pas la magie. Il n'aimait pas ses pouvoirs, même si il se débrouillait bien avec. Mais il ne les utilisait jamais, car à chaque fois il repensait à lui... Il y eut deux groupes: Elémentalistes et "gens normaux". Bigre (bon ok ça sert à rien mais j'adore ce mot). Vicieux le prof. Maintenant le rouquin était forcé d'user de la magie... Salaud.

- Très bien. Désormais, vous allez vous aligner sur cette ligne, dans toute la salle, et vous mettre face à ce mur là. Vous voyez les pantins accrochés au mur ? Face à vous ? Ces pantins mécaniques, une fois enclanchés, vous lanceront des petites boules de terre comme celle-ci -il en montra une qu'il tenait entre les mains- Vous devrez les essquiver tout en avancant vers le pantin jusqu'à le toucher de votre main, après quoi vous le neutraliserez à l'aide de votre pouvoir ou, si il ne vous permet pas une pareil chose, à l'aide de votre lame. Dernière chose: vous passerez chacun votre tour.
- *Tu veux pas une tarte au fraises en plus abruti?*
- *Arrêtes, ça t'arrange bien d'utiliser tes pouvoirs. Pour elle...*
- *T'veux t'battre?*

Ephraim sourit à son manjuu. Une complicité très forte les unissait. Ils étaient un. Ils regardèrent avec une curiosité infantile les différentes prestations, très variées au niveau de la qualité mais agréables à regarder. Puis vint le tour de Talya. Elle se leva, et commença sa prestation. Elle se débrouillait très bien, bien mieux que les autres. Elle évitait les projectiles avec grâce. Sur la fin, elle faiblit. Et là Ephraim vit ce qu'était le pouvoir du Temps. Un sourire malicieux s'afficha sur son visage. Ralentir le pantin... Ce n'était pas très éloigné de ce qu'il s'apprêtait à faire. Il se leva, l'air confiant. Talya passa à côté de lui et il lui offrit son plus beau sourire, un sourire qui veut tout simplement dire "merci". Il se mit face au pantin.

- *L'air est partout. Il fait vivre l'homme, le loup et le requin. Il dévellope plantes et feu. Il fait venir les tempêtes et éloigne les nuages. Et sans arrêt il souffle. On leur montre ce que ça veut dire?*
- *Ouah! Ephraim va se donner à fond! Mais... Tu va te blesser si tu fais ça.*
- *Qu'importe. La maitrise de l'Air va enfin me servir.*

Et les boules de terre foncèrent sur l'Elémentaliste. Il les évita. Une à une. Il sentait les vibrations qu'elles causaient dans l'Air. Aucune ne le toucha. Mais il commençait à y en avoir beaucoup trop, et il redoubla d'efforts, faisant des plongeons et autres acrobaties pour les éviter. Et il n'était pas touché. Arrivé à 3 mètres du pantin, une vingtaine de boules lui foncèrent dessus. L'Enelfian sauta pour les éviter... de 9 mètres. Personne ne les avait vus, mais tout le monde avait senti le puissant courant d'air qui s'était dégagé sous lui. Accroché à un lustre, il se balança puis ressauta vers le pantin. Il tendit son bras vers le balanceur officiel de terre et un mini cyclone en sortit, faisait partir la tête à l'autre bout de la pièce. L'Elémentaliste atterit... comme une patate. D'apparence, il semblait en pleine forme. En réalité il était mort de fatigue. Les professeurs déclarèrent la journée terminée, qu'ils avaient vu ce qu'ils voulaient. Ephraim sourit. Il n'aurait pas supporté une seconde de plus. Se relevant prestement, il courut en dehors de l'école, ignorant les filles lui criant de venir prendre un verre, ignorant les professeurs souhaitant le féliciter, ignorant même la personne pour laquelle il s'était donné à fond. Il sortit d'Alhekest, et courut encore sur la Grande Plaine. Complètement vidé de ses forces, il se laissa tomber aux pieds d'un arbre. Et il gémit de douleur.

- Ah la vache! J'aurais du y aller moins fort.
- Hyuuu! Tu as une épaule déboitée! Et mal un peu partout...
- C'est déjà arrivé non? Bon d'accord ça a jamais été aussi fort mais on va pas s'en faire.

Allongé sur la Plaine, Ephraim contempla le ciel. Il n'aurait jamais pensé qu'il ressemblait à ça vu d'en bas. Tant de choses à apprendre... En une journée, il s'était déjà déboité une épaule. Quelle galère... Evidemment, il ne demanderait à personne de s'en occuper ici. Il avait besoin de conserver une image sur de lui, confiant. Il ne voulait pas paraitre faible. Il montrerait son épaule à un médecin d'Enelfia. Laissant dériver ses pensées, il se concentra sur Talya. Et comme si son ange gardien s'étais décidé à bosser comme un dieu, l'Enelfian entendit des pas se rapprochant de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-elementia.forumsactifs.com
Talya & Talis
Elémentaliste du Temps
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 27
Don : Talya: Elementaliste du Temps; Talis: Séduction jusqu'à "hypnose".
Lieu d'habitat RP : Tempest, sure.
Age RP : 17 ans
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Sont fous ces terriens!   Mer 26 Déc - 0:37

C'était à lui. Essouflée, Talya s'assit, comme les autres, à sa place. Ephraim s'était levé et s'avancait désormais, attendant le signal. Le maitre descendit le levier, c'était parti. Talya posa ses yeux sur le dos du rouquin, ne pouvant s'empecher de se délecter de ses larges épaules musclées. Il se débrouillait bien... très bien même... Elle observait chacuns de ses mouvements. Tandis qu'il tournait sur lui-même, elle vit quelque chose attaché à son cou tourner avec lui. Un colier, il brillait. Le pendentif était une petite sphère bleue ciel avec quelque chose qui tournait à toute vitesse dedans... en fait, c'était une mini tornade... Ce pendentif... il lui faisait un peu penser à...

Elle baissa les yeux sur sa propre poitrine, prenant entre ses mains le colier qu'elle portait depuis l'âge de sept ans. Le pendantif était une petite sphère trensparente contenant une horloge. Mais cette horloge possedait six éguilles, et Talya ne savait pas comment on la lisait. Elle reporta son attention sur Ephraim qui était désormais pendu au lustre. Dans une acrobatie formidable, il sauta du lustre et fit valdinguer la tête du pantin avec une petite tornade avant de retomber lourdement sur le sol.

Le maitre prit alors la parole, et tout le monde reporta son attention sur lui mise à part quelques filles qui chuchotaient entre elles en regardant le rouquin. Une soudaine envie de violence prit Talya, mais elle rejeta cette dernière bien vite, écoutant le maitre. Celui-ci les félicita, fit un speach habituel de fin de cours et prit congé d'eux. Certains élèves allèrent à un comptoir ou étaient servies quelques boissons. Talya hésita à y aller. Non, elle avait plutôt envie de rentrer. Les moments comme ca, ou tout le monde allait encore la regarder avec des yeux ronds, elle détestait ca. Se dirigeant donc vers la sortie, son regard fut attiré vers un petit objet qui brillait au sol. Reconnaissant l'objet, elle se rapprocha pour ramasser le pendentif d'Ephraim. Il avait du tomber lorsqu'il avait sauté du lustre... ramassant le collier, elle jeta un regard dans toute la salle pour voir où était le propriétaire. Il n'était plus là.

Talya baissa les yeux pour examiner de plus près l'objet. Elle caressa la sphère du bout du doigt, quand un violent mal de tête la prit tout à coup. Fermant violement les yeux et portant sa main libre à sa tête, elle essaya de se concentrer. Car elle savait ce que c'était... Des images, des flashs apparurent derrière ses yeux clos. Au contact de certains objets, Talya avait ce genre de visions: il s'agissait du passé ou bien du futur de l'objet en question. Mais elle ne contrôlait pas cet aspect de son pouvoir... et les images défilaient vite, lui donnant un effroyable mal de tête...

Le pendentif. Un homme tenait le collier et le mettait au cou d'un petit garçon de sept ans, roux... Nouvelle image, que Talya avait déja vue. C'était exactement la scène de toute à l'heure, au moment ou Talya avait remarqué le pendentif au cou d'Ephraim. La même image. Nouvelle image, plus floue, plus sombre... Un combat violent, une lame de sabre qui coupe la ficelle du pendentif avant de se planter avec force dans l'épaule de son porteur...et un rire froid, cynique... le rire de Koji.


-Talya !?

L'Elementaliste du Temps ouvrit les yeux. Trenspirante, prise de spasmes, elle remarqua qu'elle était tombée à genoux à terre et qu'elle serrait contre son coeur le pendentif de l'Air. Naël la regardait, inquiet. Mais si lui était inquiet, Talya l'était encore plus.

-Non...

Haletante, elle fixait le sol, le regard plein de terreur. Cette vision... etait-ce réel ? Oui, ses visions l'étaient toujours... Mais était-ce du passé ou... du futur ? Et pourquoi Koji voudrait-il tuer Ephraim... ? Talya leva brusquement la tête et chercha Koji dans la salle.

Il n'était plus là.

La jeune fille couru à toute allure vers les écuries, accrochant le pendentif à son cou, avec le sien. Elle sauta sur le dos de Cabado, tandis que Naël la rejoignait en sautant dans sa besace. Se lançant au galop, Talya sortit à toute allure de l'Academie. Un crime... Koji allait tuer Ephraim... ou peut-être l'avait-il blessé dans le passé... ou peut-être... peut-être qu'il était en train de le faire ??

Paniquée, Talya s'arrêta devant l'Academie avec une cruelle réalité: elle ignorait où était Ephraim. Peut-être était il déja remonté dans sa région... Comment le savoir ?? Il fallait qu'elle le trouve avant Koji, elle le devait... Peut-être que cette chose ne se passerait que dans des années, mais elle devait être sûre... Perdue, elle prit le pendentif de l'air entre ses mains.


-Dis moi où il est...

Elle savait que cela était impossible, que ca ne servait à rien... Une bourrasque de vent fit voler ses cheveux bleus, et elle eut une idée. Elle regard l'arbre le plus proche et repéra la direction dans laquelle le vent soufflait. Elle suivrait cette direction. Certes, c'était un peu au hasard... mais après tout, si on ne pouvait suivre le vent pour retrouver l'Elementaliste de l'Air, comment pouvait-on le retrouver ? galopant droit vers le nord, elle n'eut pas besoin d'avancer plus d'une minute, car elle le vit.

Il était là. Etendu dans l'herbe de la plaine, sous un arbre... il se tenait l'épaule.


-Non !!

Talya sauta de son cheval et couru vers lui, affolée. C'était trop tard, Koji l'avait eu, il lui avait trenspercé l'épaule, il était blessé... Talya se laissa tomber à côté de lui et dégagea sa main de son épaule pour constater la blessure, tandis qu'il se redressait sur les coudes, incrédule.

... Il n'avait rien.


-Mais t'a rien !

Talya regarda incrédule le tissu avant que ses yeux ne dérivent vers les yeux bleus profonds d'Ephraim. ARGH ! Il était tout prêt ! Elle posa une main sur son torse et le repoussa violemment au sol. Se jetant en arrière elle s'éloigna, rouge de honte.[/i]

-Excuses moi ! J'ai cru que... oh je suis stupide... Désolée je...

Elle se leva. Ca y est il devait la prendre pour une vraie folle. Talya n'avait envie que d'une chose: rentrer chez elle, partir vite d'ici. Toute rouge, elle posa les mains sur Cabado. Elle avait tellement hônte de s'être jetée sur lui ainsi, sans raison apparente, qu'elle désirait vite s'en aller, oubliant même ce qu'elle portait autour du cou, et qui ne lui appartenait pas...

_________________


~ Le Temps mûrit toute choses ;
par le Temps toutes choses viennent en évidence ;
le Temps est père de la vérité. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sont fous ces terriens!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sont fous ces terriens!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils sont fous ces Suisses !!!!
» Ils sont fous ces japonais !
» Les gens sont fous
» Dylan Smith_Tout les gens biens sont fous !
» Les Chaman sont fous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic-Elementia :: Olementia :: Académie Martial-
Sauter vers: