AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit agitée

Aller en bas 
AuteurMessage
Abysson
La Lame Ivre
La Lame Ivre
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 27
Don : Maîtrise la foudre
Lieu d'habitat RP : Dans le bar le plus proche !
Age RP : 17
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Une nuit agitée   Mar 15 Jan - 23:54

La douce brise du nord soufflait comme à son habitude sur le temple d'Enelfia et gonflait les longs drapeaux aux couleurs du pays. Quelques ombres bougeaient ci et là dans l'ombre de la lune tandis que trois gardes très bavards parlaient de leur femme, ne portant guère d'attention aux alentours. Une silhouette camouflée dans la nuit contourna soigneusement et silencieusement la lumière des gardes puis accéléra le pas lorsqu'elle hors de porter des vigiles. Contournant l'imposante masse de pierre du temple pour arriver à la rencontre de deux autres personnes à moitié visible dans le noir. La silhouette qui venait d'arriver s'adressa directement à une autre personne encapuchonnée.

- Les gardes de la porte ne sont pas un grand danger si on fait attention à ne pas faire de bruit.

L'homme encapuchonnée fixa plus attentivement sont interlocuteur dans pénombre et ne pu s'empêcher de l'interroger.

- Combien de gardes, Smikir?

- Trois pas plus, chef.

L'homme encapuchonnée fit un signe brusque avec sa main et éleva un peut plus le ton.

- Je t'ai déjà dit et redit appel moi "Abysson" ou "Abys" si tu préfères ! Bordel, j'ai horreur qu'on me grade.

Le dénommé Smikir recula légèrement, comme surprit puis hocha frénétiquement la tête en signe de compréhension. Soudainement la troisième et dernière personne qui n'avait pas bougé depuis le début de la conversation fit un rapide mouvement du bras pour ordonner le silence aux deux autres hommes.

- Qui a-t-il, Ilia ?

Elle resta muette un moment à la question d'Abysson, et après une petite attente elle s’expliqua.

- Les deux gardes qui font la ronde autour du temple arrive.

Avec rapidité et furtivité l'équipe mystérieuse se faufila à travers un proche bosquet, se cachant convenablement. Les deux vigiles qui faisaient les rondes du temple passèrent prêt du bosquet, illuminé par les torches qu'ils brandissaient. L'équipe d'Abysson attendit silencieusement que les gardes continuent leur chemin pour sortir prudemment de l'amas de végétation et de s'approcher d'un vitrail aux couleurs chatoyantes mais grisé par la noirceur de la nuit lui donnant un aire triste et nostalgique.
Smikir s'approcha de la bordure du vitrail et plaqua ces mains au sol, une petite secousse s'en suivit et quelques parcelles de terre se s’élevèrent en faisant le moins de bruit possible, formant ainsi un grossier escalier de terre. Ilia s'empressa de prendre le relais, elle monta rapidement l'escalier de fortune pour arriver à hauteur de la masse de verre colorée. La voleuse sortit d'une de ces poches une minuscule pierre aux éclats mauve, puis elle voulu commencer la découpe du vitrail mais elle fut interrompus par son chef d'équipe.

- Fait gaffe y'a deux garde dedans, alors avec le plus grand silence, s'il te plait.

Ilia esquissa d'un signe de tête et se remit à son travail. Elle passa la fine pierre sur le vitrail et presque aucun bruit ne se faisait entendre au grand soulagement d'Abysson. Une fois la grande découpe en cercle achevée, elle fit glisser le morceau de verre dans ces mains laissant à Abysson le soin de s'occuper des gardes sans qu'ils ne préviennent leurs amis. Il monta jusqu'au trou qui détruisait l'immense beauté du vitrail et écouta, il entendit avec beaucoup de satisfaction que les deux hommes à l'intérieur discutait joyeusement et n'avaient rien remarquée. Il se concentra et de fin arc d'électricité parcoururent ces bras, puis il relâcha son énergie et, à l'intérieur du temple, un minuscule flash blanc créer par l'électricité attira l'attention des deux gardes, l'un deux s'exprima.

- C'était quoi ça ?

- Ca venait de la troisième rangée.

Les deux hommes se précipitèrent vers la source du flash et remarquèrent que la magnifique fenêtre de verre multicolore était trouée vers sa base. Intrigué les deux hommes prirent ensemble un grand banc d'une rangée et le posèrent face au vitrail pour mieux examiner cette anomalie. Ils montèrent ensemble sur le banc et regardèrent par le trou qui donnait sur l'extérieur. Abysson s'était juste accroupit pour ne pas dévoilé son ombre sur le vitrail et lorsque les garde se penchèrent par déçus la fenêtre de verre il se releva d'un bond, les deux vigiles ouvrirent soudainement la bouche pour crier, mais Abysson plaqua rapidement ces mains sur leur tête et en un fragment de seconde les deux gardiens furent parcourut d'une violente décharge électrique qui les fit tomber à terre, mort.
Le chef du gang fit un bref signe de main et les deux autre qui s'était caché accoururent, un par un, ils entrèrent dans le temple puis avant de rentrer Smikir rebaissa la terre de son escalier dans le sol pour ne pas attirer l'attention des gardes de la rondes. Prenant garde de ne pas alerter les trois gardiens derrière la porte principale qui bavardait toujours aussi bruyamment. Le sourir jusqu’à l’oreille ils s’approchèrent de l'autel à pas feutré, puis Ilia sortit un gros sac miteux de son sac dans lequel elle commença à jeter comme de vulgaires déchets divers objets de culte. Smikir, lui, grattait la statue en or plaqué d'une déesse et Abysson surveillait le temple. Alors qu'un petit rictus de satisfaction s'échappait des lèvres de Smikir, Abysson remarqua que les garde à l'extérieur s'affolait, et, comme il le redoutait, la porte s'ébranla sous les martellement d'un garde.

- Ouvrez ! Sortez d'ici sans faire de grabuge ! Vous êtes cernez et le gardien de la porte va arrivez pour l'ouvrir, alors ne discutez pas, ouvrez !

Abysson se retourna vers ses acolytes, il devina comment ils avaient su qu'ils étaient là, il se braqua sur Ilia et la fusilla du regard.

- La plaque de verre ! Tu la laissé où ?

Elle paru foudroyé par cette question et hésita a répondre.

- Je… Je l'ai laissez dehors, à terre.

Smikir qui était devenu pâle comme du lait la maudit du regard.

- Fait chier ! On est complètement foutu à cause de toi !

Abysson ne cacha pas sa colère et prit son sérieux.

- Smikir ! La ferme, donne l'or que t'as récolté à Ilia. Ilia, toi, prend tout les trésors et garde les, Smikir et moi on va tanter une ouverture, dès que j'aurait trouvé un bon plan !

Les deux compagnons s'exécutèrent tandis qu'Abysson balayait le temple du regard à la recherche d'idée, puis une fois Smikir à ses côtés il sortit son arme, son fidèle katana, Rekurai. Tandis que le garde continuait de marteler la porte et de hurler.

(Le katana du milieux, entre les deux grand : http://wen-m.deviantart.com/art/Anima-Katana-set-2-52138567 )


Dernière édition par le Jeu 7 Fév - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda-triforcerpg.forum2jeux.com/
Zasälamel

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 28
Don : Génère autour de lui une zone d'handicape
Lieu d'habitat RP : La forteresse du désert de Liifria
Age RP : 36 ans
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Une nuit agitée   Lun 21 Jan - 23:05

C'était la nuit du nouvelle an, dans le repaire du clan des voleurs, à l'intérieur d'une salle faiblement éclairé, 10 homme étais réuni autour d'une immense table où une carte en relief qui représentais les huit région de Silenä avais été installé. Neuf d'entre eux étaient assis, chacun des huit homme étais assis devant une région bien précise de la carte alors que le neuvième étais assis sur un siège légèrement en retraits et surélevé ; le dixième restais debout à coté de ce siège, plus imposent.

–Messieurs, nous voilà à nouveau réuni pour assisté à la vingt-troisième réunion… Commença l'homme debout.
–Nous le savons pourquoi nous somme là alors : abréger ! Interrompit l'homme devant la région de Enelfia.
–Messieurs, toute réunion officiel ce doit d'être présenté dans les règles, vous ne pourrez passé outre !

L'homme fit silence non sans grommeler quelque menace.

–Comme je disais : nous somme a nouveau réuni pour assister à la vingt-troisième réunion des généraux, cet réunion aura pour but de mettre en commun nos information d'anticipé les révolution de ce monde, de…
–Abrégez Jester ! Fini par dire l'homme assit dans l'imposent siège.
–Oui majesté. À l'ordre du jour : le retour des Élementalistes à l'académie martial d'Olementia dans le courant de cet année.
–Nous avons apprit que la sécurité allait être renforcé autour de la région cet années, nous devrons suspendre les raides de cet région pour le moment. Dit l'homme devant la région d'Olementia.
–Ce n'est pas tous : la sécurité autour des Élementalistes vas être également renforcé. Dit celui devant la région d'Abysma.

Après un moment de réflexion, le roi pris la parole:
–Faites cessez les raides de la région d'Olementia pour quelque temps et envoyer des espions dans les autres régions pour faire coïncider un raide dans chaque temples de Silenä après le départ des Élementalistes, nous définirons les cibles prioritaire plus tard. Point suivant.
–L'ordre suivant concerne le dénommé Abysson et son gang des "Radical Dreamer".
–Dreamer ? Sa leur convient bien eux et leur idéaux ! Dit l'homme devant la région de Spiritis.
–Son gang ? À lui tous seul il est déjà un gang entier ? Rigolait celui devant la région de Liifria.
–Nous ne devons pas sous-estimer sa volonté ! Si nous le laissons faire il se peu qu'il devienne très vite une gêne dans nos projet à venir. Dit à son tour l'homme en face de la région d'Aqualenn.

Après un moment de réflexion, le roi pris à nouveau la parole:
–Nous allons continuer d'observer ces agissements, si il est bel et bien assez têtu pour nous faire concurrence, nous préparerons une opération qui le ferra regretter de nous avoir défié.


De nos jour, devant le Temple Elémental d'Enelfia ; trois garde discutais devant son entré alors qu'une étrange personne cacher dans l'obscurité les contournait avant de rejoindre un groupe de deux personne encapuchonné sous le regards d'une personne vêtu de noir, ce fondent dans la nuit, qui les observait accroupie sur le toit d'un bâtiment face au temple. La personne sur le toit fit un signe très rapide en direction de son complice déguisé en garde qui participais à la ronde autour du temple avec un autre garde, ceux ci précipitèrent alors le pas en direction du groupe des trois individu qui partirent immédiatement se mettre à l'abri dans un bosquet.

À l'intérieur du temple ; deux gardes qui surveillaient l'intérieur en discutent joyeusement alors qu'un troisième retirait les divers objets de valeur et de culte des armoires et de les replacer à la place qu'il occupait le jour.

–J'espère que l'informateur anonyme ne s'ait pas foutu de nous ou on aura veillé une nuit pour rien Alors qu'on aurait pu rester en compagnie de nos femmes. Dit le premier garde.
–Te plain pas la mienne allais faire son fameux ragoût, il est infecte mais bon si je veux pas me retrouver tous seul avec mes trois gosse… Dit le deuxième avec humour mais un flash de lumière l'interrompit.
–C'était quoi sa?
–Ca venait de la troisième rangée.


Alors que les deux gardes ce dirigeait vers la troisième rangé, le troisième garde était déjà monté sur le balcon qui surplombait la salle où l'attendais un homme encapuchonné à la peau mat et au vêtement blanc.

–Ces idiots sont venu finalement. Dit le faux garde en retirant son casque.
–N'importe qui ce serais fais prendre au piège. Allez prévenir les gardes dehors, je vais voir si ils sont meilleur combattent que voleur.
–Je cois qu'ils savent déjà qu'ils sont là. Dit-il en entendent les gardes martelé sur la porte.
–Alors attendez ici.

L'homme sauta du haut de balcons et atterri entre le groupes et la porte sans aucun dommage et se releva comme si de rien n'étais. Puis il tendit devant lui sa faux d'un air menacent.

–C'est qui lui ? Il est malade !
–Qui es-tu ? Dit celui qui semblait être le meneur.
–Mon nom n'a pas plus d'importance que ces trésors que vous désirez tant conservez, donné les moi et je vous aiderais à vous sortir de là.
–Pas question !
–Prévisible. Alors je vais vous laissé vous faire capturez mais je prend quant même le butins...
–Il me semble t'avoir dit non !
–…Et je vais me passer de votre avis. L'homme pris sa faux à deux mains et se mit en position pour se battre.
–Je vais m'occuper de lui. Dit l'autre homme du groupe.

Il s'approchât de l'homme à la peau mat et se mit également en position de combat mais à peine l'eut-il fait que l'homme donna d'entré un violent coups que son adversaire eu bien du mal à parer, l'homme continua en enchaînent plusieurs coups tout aussi puissant qui vinrent à bout de la défense de son adversaire avant de lui donné un puissent coups de pied dans le ventre ce qui le repoussa au coté des autres membre de son groupe.

–Il… est sacrement fort ! Dit-il en se relevant, la main sur son ventre douloureux.
–J’y vais !
–Non, je vais m’en occuper ! Il est peut être fort mais il ne pourra rien contre moi ! Dit-il avant de s’avancé et de ce placer à son tour en position de combat.

Il avait déjà réfléchie à un plant et contais utiliser son Don pour contré l’attaque de son adversaire mais celui-ci ne bougea pas lui laissent l’occasion de commencé en premier, occasion qu’il saisit. Le leader se précipita sur son adversaire et tenta d’enchaîné des attaques à grande vitesse mais malgré cela, l’homme à la peau mat parvins à parer tout les coups même les plus rapide que le leader pouvait donné avant d’être lui aussi mit à terre, le pied de son adversaire appuyant sur son dos pour le garder au sol et la pointe du manche de la faux planté devant son visage.

–Donné moi le sac je vous pris. (Bioshock PoWaaaa XD)

Obliger à obéir, la dernière personne debout vint déposé le butin devant l’homme, celui-ci attrapa le leader par le col et le lança sur les autre membre du groupe avant de prendre le sac, de l’ouvrirent pour constater qu’il s’agissait bien des objet à voler puis le mit sur son épaule, de se tourné et de ce diriger vers la porte qui après quelque cliquetis s’ouvrit laissent entré une vingtaine de soldat qui encerclèrent le groupe en passent à coté de l’homme sans le voir alors qu’un second homme déguiser en soldat mais sans son casque venait d’apparaître à coté de lui et de disparaîtrent tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abysson
La Lame Ivre
La Lame Ivre
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 27
Don : Maîtrise la foudre
Lieu d'habitat RP : Dans le bar le plus proche !
Age RP : 17
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: Re: Une nuit agitée   Mer 6 Fév - 12:35

Le trio était à présent entouré d'une vingtaine de garde, sans compter ceux qui devaient monter la garde à l'extérieur. De plus le fou furieux doublé d'un frimeur qui lui avait voler leurs butins l'avait assez agacé. Mais il devait agir vite car les soldats n'avaient pas l'aire d'être d'humeur à parlementer, de plus ses deux acolytes étaient morts de peur devant tant de garde. Il fallait tenté l'impossible…

- Adieux la joyeuse compagnie sa va ? Vous allez jamais me croire mais figurez-vous que cette nuit, moi et mes amis ici présent, avions une envie folle d'allez prier, et comme le temple et fermé la nuit…Enfin vous comprenez !

Soudain quelques gardes dispersés dans le temple s’exclamèrent :

- Chef ! Radius et Jaraw sont mort !

- Chef ! Le vitrail a été détruit !

- AAAAAHH ! Chef ! Le trésor sacré a été volé !

Abysson prit brusquement une posture de quelqu'un de choqué tandis que tout les gardes redoublèrent de vigilance à l'égare du groupe.

- Rendez nous le trésor ! s'exclama l'homme à l'armure la plus raffinée.

- J'aimerais bien mais voyez vous, pendant que nous prions un homme avec une énorme faux est venu prendre les saints accessoires et est partit sous votre nez d'ailleurs….

- Ceci est mon dernier avertissement rendez-nous le trésor sacré !

- Oula mon gars relax, écoute voilà se qu'on vas faire : on va se boire une bière !

- A mort les scélérats !

Le chef du groupe, ayant raté son pourparler, décida de passé à l'acte. Sous les hurlements des soldats il eut juste le temps de glisser un "Fermez les yeux !" à ses compagnons qui obéirent sans discuter. Alors que le groupe de gardes se reprochait avec leurs lances, il leva sa main gauche et en son centre quelques crépitements se firent entendre avant qu'une vaste et puissante vague de lumière blanche envahisse tout le temple, éclairant les vitraux, de l'extérieur ont aurait dit que le soleil était dans le temple. Puis tout redevint à la noirceur de la nuit, éclairer par quelque flambeau et par la lune. Tout les soldats présent dans la cathédrale se tenaient le visage dans leurs mains en criant diverses insultes ou cris d'horreurs en se rendant compte qu'ils ne voyaient plus rien.
C'était leur unique chance, ils sortirent du temple à toute vitesse en passant par la grande porte à présent grande ouverte, mais ils se frottèrent vite à la deuxième vague de renfort qui était resté dehors.

- Super ! Vraiment super ! Ironisa Smikir.

Cette fois se fut une dizaine de garde qui les entouraient et qui brandissaient leurs lances vers eux. Abysson lui ne sembla pas inquiet, il leva son katana aussi haut que possible et une vague de cris se fit entendre derrière les gardes, cinq mercenaires équipés de hache étaient sortit des bosquets des alentours et prirent les gardes en ciseaux, évidemment il profitèrent de cette occasion pour attaquer, le chef du trio attaquait normalement avec son katana tandis que ces amis attaquaient avec des dagues à une vitesse prodigieuse. Les mercenaires qu'Abysson avait prit le soin d’engager en cas de dérapage avaient un naturel avantage sur les manieurs de lance grâce à leur hache de fer légère qu'ils pouvaient facilement manier. Au bout de cinq petites minutes le combat était terminé, un mercenaire était mort, voulant s'attaquer à trois soldats en même temps.

- Je voudrais être payé à présent ! dit brusquement l'un des mercenaires.

- Pas maintenant ! Adressez-vous à l'homme que je vous ai prescrit !

Le leader des mercenaires grimaça puis repartit en courant avec ces hommes à travers les fougères, puis le trio ne tarda pas à faire de même pour quitter au plus vite le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda-triforcerpg.forum2jeux.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit agitée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit agitée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Nuit Agitée [Reyson]
» Nuit Agitée Et Douloureuse | Mary, Victoria et Stan
» Nuit agitée, nuits agitées | Onisim
» Une nuit agitée (Chez l'impure du village)
» Une nuit agitée [PV Yuna][! + 16 ans] [Maison Serpentard -->Salle commune]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic-Elementia :: Enelfia :: Temple Elémental-
Sauter vers: